Remontons un peu dans l’histoire antique et plongeons-nous dans les mythes et les légendes grecques. La mythologie grecque est remplie de désir érotique et d’inconduite sexuelle et Himéros n’est pas étranger à ces phénomènes.

Himéros est le fils d’Aphrodite, déesse de l’Amour, et d’Arès, dieu de la guerre. Il est né d’une liaison passionnée et d’une romance enflammée qui était malheureusement vouée à l’échec, car Aphrodite était déjà mariée à Héphaïstos, dieu de la métallurgie.

Himéros avait plusieurs sœurs et frères dont Éros son frère jumeaux, ou encore Antéros et Pothos qui étaient des Érotes, plus connus sous le nom de « dieux ailés de l’amour ».

Himéros était un beau jeune homme et son destin a basculé lors d’un soir ou la fête battait son plein, le vin coulait à flots. Il s’enivrera avec excès et, dans son délire alcoolique il jeta son dévolu sur une jeune femme qui lui résista, il la viola, puis sombra dans les bras de Morphée. En se réveillant dégrisé le lendemain matin, il apprend le scandale dont il fut l’instigateur. En effet, la jeune femme qu’il a violée la veille était sa propre sœur Cléodise. Fou de désespoir et rongé par la honte et les remords, il court sur la falaise qui domine de hautes gorges et se suicide en se jetant dans l’abîme au fond duquel coule le fleuve Marathon où il se noya, celui-ci fut renommé plus tard Eurotas pour oublier cet épisode tragique. Zeus roi des dieux, ému par cet acte, le ressuscite et le rend immortel, en le désignant comme le dieu du désir.

himéros himeros et ses péchés

Mais quel désir ? Himéros provient du verbe grec Ἵμερος / Hímeros, « désir incontrôlable ». Alors qu’Éros est le dieu du sentiment amoureux, Himéros est dieu du désir sexuel à proprement dit. Himéros n’est pas le désir en tant que manque, aspiration, vide de satisfaction, mais plutôt l’état de désir, d’excitation jouissante, le désir dans son assertivité, devenu visible chez « l’être pour le sexe ». Il s’agit de désir en sa positivité, un désir assertif, désir en acte.

A ce jour, Himéros est un dieu discret assumant pleinement cet épisode, vivant dans l’ombre de ses frère et sœurs pour ne pas bousculer la quiétude et la sérénité qui dominent les cieux.

Peut-être qu’un jour Himéros arrivera à se pardonner, à s’aimer et être l’ami de soi-même et pourra revenir parmi les siens et régner à côté des illustres dieux du palais de l’Olympe.

Divinité reléguée au second plan avec l’arrivée des religions monothéistes qui voit dans le désir une chose néfaste. Son jumeau Eros devient lui vénéré le sentiment amoureux étant loué. Aujourd’hui c’est d’ailleurs de lui que vient le terme d’érotisme alors même que la signification de ce mot tient plus d’Himéros – désir charnel – que d’Eros – sentiment amoureux. Nous avons souhaité mettre à l’honneur la personnalité d’Himéros pour notre love room et vous invitons à venir y séjourner afin de faire honneur à cette divinité trop longtemps oubliée et décriée …